Contactez les entreprises innovantes

Michel Jollivet, en charge de la station SNSM de Trégunc

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

« En 2019, un samedi, nous avons fait cinq dispersions de cendres dans la journée ! Les gens préfèrent cela au cimetière, où ils ne vont plus beaucoup, surtout les jeunes » – Michel Jollivet, en charge de la station SNSM de Trégunc (Le Télégramme, 12 août 2020); l’article décrit cette mission de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer), qui consiste à disperser des cendres de défunt en mer – une demande qui « explose » depuis trois ans selon le journal. Facturé, donnant lieu à des dons supplémentaires, le service est demandé par des personnes ayant un lien avec la mer, mais pas toujours. « Il y a aussi des gens qui ont passé plusieurs années en vacances ici, et ont exprimé ce dernier souhait. Ces moments sont teintés de tristesse, mais peuvent aussi être sereins, voire joyeux » ajoute le responsable. La SNSM de Trégunc réalise une quarantaine de dispersions par an.

https://www.letelegramme.fr/finistere/tregunc/une-quarantaine-de-dispersions-de-cendres-par-an-a-la-snsm-12-08-2020-12597235.php